Artiste-écrivain

Frédéric Lemonnier est né en 1973.

Nourri par ses voyages en Afrique de l’Ouest et au Maghreb, son amour des cultures et des arts, et ses études de philosophie, de langues et de musique, il est sans cesse en quête de sens dans son écriture ou son art pictural. Il utilise ainsi tous les supports possibles pour mettre en lumière, sa conception du monde : c’est dans le geste du pinceau sur la toile, la couleur qui se cisèle dans l’éclat d’un rouge écarlate, la voix qui dénonce le silence des morts, que se révèle, selon lui, le sens dans ce qu’il a d’intuitif tel un lien incommensurable à l’immanence des choses.

L’artiste ne représente ni ne reproduit, il signifie : ce n’est ni l’explication rationnelle, ni l’émotion surannée qu’il recherche mais la profondeur du crépuscule afin de surprendre l’aurore ! Loin des mondanités, loin des idées monolithiques, des mots-valises, il martèle le sol, sue, creuse, s’enfonce pour en extirper ce que l’on a oublié.

Avec Djihad ?, roman court, il vous emmène dans le monde sombre & violent de l’intégrisme, atténué par la romance naissante entre Julien et Mohamed…

Dans le recueil, Les voix intérieures de la terre, le poète et le peintre dénoncent : la voix s’insurge, se rebelle, pleure, crie, hurle et embrasse le monde. Ainsi surgit le sens tandis que se perd le regard dans l’éclat d’un rouge vif ou d’une forme oblongue.